A 355 - Grand contournement ouest de Strasbourg (GCO)

Interêt du projet:

Sur la table depuis les années 1970, le contournement autoroutier de Strasbourg vise à décharger l’A35 dans la traversée de l’agglomération rhénane. Aujourd’hui, jusqu’à 165 000 véhicules par jour se pressent sur cet axe qui ceinture le centre historique de la ville (à 1500 m de la cathédrale et moins de 400 m de la gare). Encombrements quotidiens, forte pollution, trafic de poids lourds en transit, les nuisances sont importantes pour la métropole strasbourgeoise (620 000 habitants).

Trafic supplémentaire profitant de la gratuité

L’A35 actuelle entre Illkirch et Vendenheim constitue un goulot d’étranglement régional. La mise en place de la LKW Maut (péage pour les poids lourds) en Allemagne a également induit un important trafic supplémentaire profitant de la gratuité des autoroutes alsaciennes. Si les flux de déplacement dans Strasbourg restent majoritairement locaux, le GCO vise à détourner le trafic de transit (environ 10% du total) loin de la ville sur une nouvelle infrastructure.

Etat du projet:

La nouvelle autoroute à 2×2 voies, provisoirement baptisée A355 (avant de probablement devenir A35) court sur 25km entre l’échangeur A4/A35 à Vendenheim et l’A35 à Innenheim. Elle contourne Strasbourg par l’ouest à travers les zones rurales de la Plaine d’Alsace, à une dizaine de kilomètres de la ville. Autoroute à vocation de transit, elle ne compte que trois échangeurs, avec la RN4 à Ittenheim, au parc d’activité de la Bruche près de l’aéroport de Strasbourg-Entzheim et avec l’A352 en direction de Molsheim.

Une autoroute payante en Alsace

La Déclaration d’Utilité Publique (DUP), signée le 23 janvier 2008, suivie rapidement de plusieurs recours (voir la section « difficultés). Elle prévoit que la nouvelle autoroute soit concédée, donc payante, une exception en Alsace. Le futur concessionnaire, possiblement la Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France (SANEF), doit encore être officiellement désigné. Le trafic attendu oscille selon les estimations entre 30 000 et 40 000 véhicules par jour.
Le grand contournement ouest devrait coûter entre 330 et 400 millions d’euros, financés théoriquement par le futur concessionaire. Le Conseil d’Etat ayant validé la DUP en mars 2010, le scenario le plus optimiste voudrait que le concessionnaire soit choisi rapidement, pour que les travaux démarrent dès 2010 avec une mise en service en 2012.

Difficultés:

En Alsace, terre ou la sensibilité écologique est traditionnellement plus forte qu’ailleurs, le sujet de l’A355 est de ceux qu’on évite durant les diners familiaux. Si le constat de la saturation de l’A35 actuelle dans la traversée de Strasbourg fait consensus, les avis sont en effet très divergeants quant à la pertinence de la réponse offerte par le projet de GCO. D’un coté, l’insertion dans l’environnement est compliquée, du fait de la densité de population en Alsace, l’une des plus élevées en France. Pour un tracé de 25 km, pas moins de 24 communes sont directement concernées, avec partout beaucoup d’opposition au projet.

Grand hamster d’Alsace

Si la nouvelle autoroute évite les zones baties, elle a un fort impact sur les zones agricoles, déjà attaquées par la périurbanisation galopante. Du point de vue écologique, c’est la notamment la défense du grand hamster d’Alsace, une espèce protégée, qui a poussé l’association Alsace Nature a déposer un recours en annulation de la DUP devant le Conseil d’Etat. Lequel a rejeté la requête le 17 mars 2010. La voie légale est donc libre pour l’A355, mais l’opposition des riverains et des défenseurs de l’environnement reste forte.
Une autre difficulté concerne la rentabilité du projet. Les présivions de trafic, estimées entre 30 000 et 40 000 véhicules par jour (soit autant en moins sur l’A35 dans Strasbourg) pourraient être quelque peu optimistes si l’on considère qu’environ 90% du trafic sur l’A35 (gratuite) est local, en provenance ou à destination de l’agglomération strasbourgeoise, et donc pas concerné par le grand contournement.

Mettre un terme au « tourisme des camions »

Sur les 900 mètres les plus chargés de l’A35, entre A350 et A351, passaient quotiennemment 166 000 véhicules en 2007, d’après les comptages effectués par la DDE. Soit un potentiel d’environ 17 000 véhicules en transit pour la nouvelle infrastructure (payante) , loin des 40 000 espérés. Par ailleurs, le trafic supplémentaire de poids lourds arrivé d’Allemagne à la suite de la mise place de la LKW-Maut pourrait retourner sur l’A5 de l’autre coté du Rhin, l’Alsace ayant prévu d’instaurer en 2011 une taxe similaire, justement pour mettre un terme à ce « tourisme des camions » indésirable.
Devant des perspectives de rentabilités revues à la baisse, le concessionnaire pourrait réclamer un aide financière de l’Etat ou des collectivités, pour un projet très loin de faire l’unanimité. Le feuilleton pourrait donc continuer.

Carte interactive. Déplacez vous, zoomez et cliquez sur les tracés pour obtenir plus d’information.

Cliquez ici pour accéder à une carte plus grande avec la légende

ils ont dit:

« L’Etat attend des garanties financières des collectivités. Mais la communauté urbaine de Strasbourg ne participera pas »

Jacques Bigot, Président (PS) du de la Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS), mars 2010

« Nous avons aujourd’hui un trafic qui est l’équivalent du trafic du périphérique à Paris »

Philippe Richert, Président (UMP) du Conseil Régional d’Alsace, mars 2010

«Le GCO est une mauvaise réponse à une bonne question. Il ne répond pas, par exemple, aux problèmes des habitants du Kochersberg qui doivent prendre leur voiture pour aller travailler. La DUP est confirmée, mais le GCO n’est pas encore financé »

Roland Ries, Maire (PS) de Strasbourg, mars 2010

Autres projets à proximité:


Les réactions au projet de grand contournement de Strasbourg

Dernières actualités relatives au grand contournement de Strasbourg sur info projet:

pas encore de news sur ce projet. Vous avez une info à partager? Contactez nous!

Dans les médias:

Communes concernées

Hoerdt, Geudertheim, Brumath, Reichstett, Vendenheim, Eckwersheim, Berstett, Lampertheim, Pfettisheim, Pfulgriesheim, Griesheim-sur-Souffel, Dingsheim, Stutzheim-Offenheim, Hurtigheim, Ittenheim, Oberschaeffolsheim, Achenheim, Breuschwickersheim, Osthoffen, Ernolsheim-Bruche, Kolbsheim, Duppigheim, Duttlenheim et Innenheim